Depuis deux mille ans, les chrétiens prient “Que ton règne vienne!” Et nous voyons des exaucements partiels dans telle ou telle situation où nous prions et nous voyons des changements qui reflètent la volonté de Dieu. Nous avons pris l’habitude des petits changements. Mais espérons-nous encore voir le retournement radical, l’exaucement complet de cette prière? Jean a eu le privilège de voir en vision cet accomplissement final, ce moment où “le Royaume du monde est remis au...
Dans son discours sur le mont des oliviers, Jésus annonce “le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire”. (Mat 24.30) Et au moment de son Ascension au ciel, deux anges annoncent “Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.” (Ac 1.11) Suite à ces annonces, la première génération de disciples attendait le retour de Jésus durant leur vie. Au moment où Jean écrit...
Jean voit une série d’événements qui sont déclenchés par le fait que les anges sonnent la trompette. Ces événements rappellent les plaies que Dieu avait amené sur l’Egypte pour libérer son peuple: le feu et la grêle (Ap. 8.7, Ex 9.23-26), l’eau qui devient du sang (Ap. 8.8, Ex 7.17), les ténèbres qui couvrent la terre (Ap. 8.12, Ex 10.22) et l’attaque des sauterelles (Ap. 9.3, Ex 10.4). Pour l’Egypte, ces plaies constituaient à la fois un avertissement adressé au Pharaon...
La trompette (chofar en hébreu, fabriqué avec la corne d’un bélier) est un symbole biblique très parlant. Elle était sonnée lors du couronnement d’un roi (2. Sam 15.10). Lors de la fête de trompettes (Lév 23.23-25), Dieu est reconnu comme Roi. Ainsi la série des sept trompettes dans les visions de Jean prépare le couronnement de Jésus: “Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles.” (Ap. 11,15) La trompette était...
L’histoire du monde est pilotée depuis le trône de Dieu qui nous a été montré au chapitre 4. Dans différentes situations, Dieu agit - ou n’agit pas. Il permet certaines choses, et ne permet pas d’autres. Mais malgré sa toute-puissance, Dieu ne décide pas tout seul. Il n’est pas le grand dictateur. Il tient compte de l’avis de ceux qui sont appelés à régner avec lui. Ce passage nous montre un mélange “explosif”: les prières de tous les saints sont mélangés avec le...
Quand le monde est ébranlé par diverses calamités, il est normal que les gens cherchent à s’en protéger. Mais comment? Se retirer dans les montagnes? Construire un bunker? Se procurer des équipements protectifs? “Qui peut subsister?” demandent les gens alors que les effets secondaires des sept sceaux font des ravages sur la terre. (Ap. 6.17) Une réponse nous est donnée dans une autre vision accordée à Jean qui s’insère comme une parenthèse dans la série des sept sceaux....
Une lecture superficielle de l’Apocalypse pourrait nous y faire voir surtout la colère de Dieu et ses jugements. Oui, la colère contre “ceux qui détruisent la terre” est bien présente. (Ap. 11.18) Mais si nous regardons de plus près, nous voyons que Dieu est presque constamment en train de limiter les dégâts. Il permet que certaines choses arrivent pour nous faire prendre conscience des conséquences de nos choix, mais il limite leur impact. Il ne permet pas que celui-ci dépasse...
悔改的呼召 · 13. mai 2020
被许多艺术家描绘的世界末日的著名骑兵,象征着不同历史时期的各种灾难:战争中的凯旋,致命的冲突,经济危机和各种形式的死亡。 在那个时代,马主要用于传递紧急信息和参加战争。 因此,它们象征着速度和征服。 也就是说,这个世界将被不同的灾难迅速征服。 纵观历史,这些灾难都以不同的形式在呈现。...
The famous horsemen of the last book of the Bible – who have been depicted by many artists – symbolically represent various calamities that characterize history: the triumph of the powerful, deadly conflicts, economic crises and mortality by various means. At the time, horses were mainly used to carry urgent messages and to wage war. They thus symbolize speed and conquest. The world was quickly conquered by these various scourges. These different disasters have taken many different forms...
Les célèbres cavaliers de l’Apocalypse qui ont été dépeints par de nombreux artistes représentent de manière symbolique différentes calamités qui caractérisent l’histoire: le triomphe des puissants, les conflits meurtriers, les crises économiques et la mortalité par différents moyens. A l’époque, les chevaux étaient surtout utilisés pour transporter des messages urgents et pour faire la guerre. Ils symbolisent donc la rapidité et la conquête. Le monde est conquis...

Afficher plus